La place de la méditation dans la lutte pour le climat

Plus d’un siècle d’industrialisation à outrance a donné naissance à un système de société basé sur une économie matérialiste. Par voie de conséquence, l’homme s’est retranché dans un individualisme et un mode de séparation dont il est devenu la première victime. Nous entrons dans une ère nouvelle qui sera plus holistique, plus systémique et plus spirituelle, comme déjà le prédisait André Malraux. Cette union ne se fera pas par les mots, ni par de belles théories. C’est le pouvoir du silence que se fera le liant et la méditation est son meilleur vecteur…

François Becher, président de l’association Brahma Kumaris France

Pensée du jour
close slider

La pensée du jour

samedi 20 octobre 2018
Le plus grand défaut est de voir les défauts des autres.